Teamleader blog
Teamleader Blog Article

Calculez l'efficacité de votre agence sur la base du « rendement moyen par heure » et de la « performance »

Robin Van Cleemput Robin Van Cleemput on 24 mars 2021 15:19:43 in

Calculez l'efficacité de votre agence sur la base du « rendement moyen par heure » et de la « performance »

Avec votre agence, vous visez la croissance. Du moins, c’est ce que nous supposons. Dans ce cas, vous avez besoin d’un rendement élevé pour atteindre vos objectifs. Les deux KPI « rendement moyen par heure » et « performance » vous en apprennent beaucoup sur votre efficacité. Dans ce blog, nous vous expliquons comment les calculer, exemples à l’appui.Nous savons ce que vous pensez : « L’efficacité, il suffit de la calculer sur la base de la facturabilité, non ? » La question peut se poser, mais la réponse est non. Dans ce post, nous vous expliquons pourquoi la facturabilité n’est pas un KPI digne de ce nom pour votre croissance.

1 Rendement moyen par heure : quelles sont vos forces ?

Le rendement moyen ou marge par heure vous indique où se situent les profits et les pertes au sein de votre entreprise et où vous devez rectifier le tir. Pour calculer le rendement moyen par heure, voici comment procéder :

valeur facturable par heure (a) / coût par heure (b)

(a) : la valeur facturable par heure s’obtient en divisant le budget disponible par le nombre d’heures consacrées à un projet.

Imaginons que vous vendiez un projet à 16 000 euros. Un collaborateur y consacre un mois entier, soit un total de 160 heures. Résultat : pour ce projet, la valeur facturable par heure s’élève à 100 euros (160 000 euros/160 heures).

(b) : pour obtenir le coût horaire, vous devez additionner tous les coûts liés à un collaborateur donné.

Pensons au salaire mensuel brut, auquel il faut ajouter les coûts inhérents à l’employeur, comme les indemnités de frais, les avantages extralégaux et vos frais généraux par collaborateur (loyer, électricité et Internet). Ensuite, divisez ce montant par le total d’heures travaillées.

Dans cet exemple, ce collaborateur coûte à votre organisation 55 euros par heure.

En intégrant ces données dans la formule, le rendement moyen par heure de votre collaborateur revient à 82 % (100 euros par heure / 55 euros par heure).

FR-FR_Blog_Billability_CTA_KPI

2 Performance : êtes-vous productif ?

Naturellement, le nombre d’heures facturables n’est pas le seul paramètre à entrer en ligne de compte. Il y a aussi l’efficacité avec laquelle ces heures sont effectuées. C’est ici qu’entre en jeu un autre KPI essentiel, celui de la performance. Voici comment le calculer :

efficacité (a) x heures facturables (b)

(a) : l’efficacité est une valeur mesurable qui indique si vous travaillez plus rapidement ou plus lentement que prévu, « dans » ou « hors » budget. Elle s’obtient en divisant la valeur facturée par la valeur réelle de cette même période.

Imaginons que vous vendiez un projet à 10 000 euros, pour 100 heures de travail. Un collaborateur le boucle en 85 heures, soit une valeur intrinsèque de 8 500 euros au total. L’efficacité s’élève donc à 118 % (10 000 euros / 9 500 euros).

(b) : la facturabilité correspond au nombre d’heures facturables par rapport à la capacité nette (= le nombre d’heures réellement effectuées par un collaborateur) et fournit une indication du nombre d’heures productives.

Imaginons qu’un collaborateur travaille 3 semaines complètes, soit une capacité nette de 120 heures au total. Chaque semaine, il a quelques réunions internes, pour un total de 12 heures. Le nombre d’heures facturables est de 108. Sa facturabilité pour cette période est de 90 % (108 heures / 120 heures).

En intégrant ces données dans la formule, la performance du collaborateur revient à 106 % (118 % x 90 %).

FR-FR_Blog_Billability_CTA_Evaluer

Et maintenant ?

Calculer les KPI n’est que la première étape. Bien plus importantes sont les données à retirer de ces chiffres.

Un faible rendement par heure ou une faible performance peut signifier que vos projets sont négociés trop bon marché. Ou que vos collaborateurs ne possèdent pas les compétences requises pour mener à bien certains projets. Tout comme des résultats élevés peuvent révéler des défis à relever.

Dans ce post, nous levons un coin du voile en vous expliquant pourquoi les KPI diffèrent selon le type de collaborateurs. Vous en voulez encore ? Régalez-vous donc avec notre e‑book. À l’appui d’exemples de calcul détaillés, vous y découvrirez comment rectifier le tir pour assurer la croissance de votre agence. Téléchargez-le ici.

FR-FR_Blog_Billability_CTA_960x250