Retour au blog

En visite chez In The Pocket : « Nous avons passé 20 systèmes en revue. »

Aujourd’hui, nous vous parlons de l’entreprise In The Pocket, une agence et un développeur d’applications mobiles. « En tant qu’entreprise affichant une évolution rapide, nous avons encore plus besoin de disposer de rouages bien huilés. »

Aujourd’hui, nous vous parlons de l’entreprise gantoise In The Pocket, une agence et un développeur d’applications mobiles. Non pas des applications uniques, mais bien des projets complets de longue durée à destination des utilisateurs finaux. Que ce soient les tablettes ou montres, tout est aujourd’hui interconnecté. Qu’il s’agisse de commandes en ligne ou de consulter les actualités de façon mobile, In The Pocket surfe sur la vague de la révolution digitale. Jan Deruyck, Business Development Manager : « En tant qu’entreprise affichant une évolution rapide, nous avons encore plus besoin de disposer de rouages bien huilés. »

Évaluation et évolution

« Avant, nous travaillions tous au même étage et étions énormément en contact les uns avec les autres. Mais cela n’est pas tenable, par exemple parce que les développeurs et vendeurs ont un travail très différent. » La gestion de projet doit donc être optimale : « Nous possédons une structure horizontale qui consiste à ce que chacun effectue son travail. Mais nous disposons malgré tout aussi d’une sorte de management qui évalue et adapte tous les processus. » Jan Deruyck : « Nous déterminons nos objectifs et la façon dont nous voulons collaborer au sein de l’entreprise en privilégiant fortement le progrès collectif. »

Automatisation approfondie

Un exercice particulièrement intense. « Nous avons ensuite établi concrètement notre mode de travail, à la nuance près que nous abritons différents services possédant leurs propres outils et processus. Un développeur créatif n’est en effet pas un manager financier. » Mais ce n’est pas tout : « Ces outils devaient aussi pouvoir interagir entre eux, faute de quoi nous aurions dû déplacer les données manuellement, comme les factures. Nous voulions de plus introduire de nouveaux types de contrats, sans oublier l’historique et la base de données y afférents. »

Des recherches minutieuses

Un nouveau système global s’imposait. « Nous avions un système de ce style depuis de nombreuses années, mais nous avions parfois l’impression qu’il ne servait pas vraiment à grand-chose. Il présentait en effet de nombreuses possibilités, jusqu’à ce que nous avons voulu le personnaliser, avec les onéreuses mises à jour que cela impliquait. Le système ne correspondait en outre pas complètement à nos besoins. » L’entreprise a effectué énormément de recherches avant de tomber sur Teamleader. « Nous avons évalué 20 systèmes, mais la plupart d’entre eux étaient très spécifiques. Teamleader était bien plus vaste et permettait de gérer bien plus que les ventes grâce à un suivi plus poussé des projets et des factures. »

Des services fantastiques

Des 20 initialement évalués, 3 systèmes sont restés : « Le choix nous semblait malgré tout évident. La situation géographique a bien entendu joué un rôle, mais c’est surtout la qualité des services qui a été décisive. » Et Jan d’ajouter, le sourire aux lèvres : « Ce sont la motivation et l’enthousiasme de Teamleader qui nous ont incités à franchir le pas. Les collaborateurs sont hyper accessibles, sont sur la même longueur d’onde que nous, nous proposent des solutions concrètes... Nous étions constamment en contact pendant notre projet d’évaluation. » Rien à redire, donc ? « L’équipe de Teamleader est jeune et dynamique et je trouve que la communication de l’entreprise devrait davantage refléter cet aspect. Idem pour le système : ce n’est qu’après la démonstration que j’ai compris toutes les possibilités qu’il permettait. »

Audace stratégique

In The Pocket estime que Teamleader pourrait être encore plus ambitieuse : « Peu d’entreprises exploitent Teamleader de manière aussi complète que nous. Nous sommes vraiment des utilisateurs intensifs. Et je pense que le marché international est lui aussi prêt à accueillir un tel système. » Jan ramène l’ordinateur. « Voici un gros client. On y trouve tout : méthode d’approche, deals en cours, appels effectués... Ces informations nous aident à adopter une réflexion bien plus stratégique et structurelle. » Ce système est en outre encore plus pratique pour les vendeurs : « Ils ne laissent pas leur travail administratif de côté, voient l’évolution des clients et en tirent les analyses qui s’imposent. La solution Teamleader est donc bien plus précise. » Un système convivial ? « Nous le maîtrisions parfaitement en une semaine à peine. Cela en dit long (rires). »

À propos de l'auteur

Robin Van Cleemput

Writing something about a copywriter, always tricky… If it’s bad, he’ll hate you for it. If it’s good, he’ll hate you for it because he didn’t write it himself. Although Robin isn’t quite the hateful type, on the contrary. His sharp pen makes sure you are engulfed with – hopefully positive - words our customers have to say about us. He can turn a shopping list into a genuine page turner!