Teamleader Blog Article

La lutte contre le temps de l'entrepreneur belge

Jennifer Legrand Jennifer Legrand on 20 août 2016 17:32:00 in Ventes et Marketing

La lutte contre le temps de l'entrepreneur belge

Teamleader a mené une enquête sur la semaine de travail des entrepreneurs, et devinez quoi ? Les entrepreneurs belges travaillent dur. Très dur.

Petite question : votre journée de travail commence à 7:50 et se termine à 19:30 ? Si la réponse est oui, rassurez-vous, vous n'êtes pas une exception.

Fait frappant, les gestionnaires qui utilisent des logiciels bureautiques modernes au sein de leur entreprise, parviennent à mieux définir leur semaine de travail et à gagner du temps - jusqu'à 5 heures par semaine

Blog_Inline_1.jpg

Travailler de 7:50 à 19:30

Certes, la chanson de Dolly Parton sonne mieux, mais malheureusement ce n'est pas la réalité pour la plupart des entrepreneurs belges. En général, leurs journées de travail commencent à 7:50 et se terminent à 19:30. Travailler les soirs et les fins de semaine ? C'est plutôt la règle que l'exception. Un entrepreneur sur 5 travaille tous les soirs, y compris les week-ends ; 65 % travaille au moins un ou deux soirs par semaine. 

Pour 38 % des entrepreneurs, le début et la fin de la semaine de travail ne sont pas clairement définis : toutes les semaines se suivent et se ressemblent. Le résultat ? À la fin de la semaine, les entrepreneurs belges ont travaillé en moyen 55 heures. Et fatigués ou non, ils n'ont pas le temps de se reposer. 

Blog_Inline_2.jpg

Le travail, c'est la santé - dit la chanson

Pour les entrepreneurs belges, la journée de travail ne se termine jamais. 68 % des entrepreneurs sont incapables de finir la journée de travail et pour 59 %, le travail influence négativement la qualité du sommeil - ou bien, les 7 heures qui leur restent. Leur travail a donc une influence négative sur la vie privée : 44 % indiquent que le travail est souvent cause des problèmes familiaux. En Belgique, 1 entrepreneur sur 3 a manqué un événement familial important au cours de l'année dernière, tel qu'un enterrement ou un mariage. 

Dolce far niente

Même les entrepreneurs qui prennent congé, ont du mal à lâcher le travail. Presque tous les entrepreneurs (93 %) partent en vacances au moins une semaine par an, mais la plupart d'entre eux ne décrochent pas pendant ces vacances, et continuent à consulter leurs emails professionnels, par exemple. 63 % restent disponibles et consultent régulièrement ses mails professionnels. 14 % des entrepreneurs tient à rester au courant de tout ce qui se passe au sein de l'entreprise. 


Blog_Inline_3.jpgGérer l'administration, la facturation et les devis

Les entrepreneurs belges perdent beaucoup de temps en gérant l'administration. Selon eux-mêmes, les tâches qui occupent trop de leur temps sont :

1. L'administration
2. La facturation
3. La création et le suivi des devis

S'ils avaient le choix, les entrepreneurs belges préféreraient dédier son temps à des choses plus importantes, permettant à l'entreprise de poursuivre sa croissance : 

1. Des formations
2. Stimuler l'innovation
3. Élaborer une stratégie à long terme 

La technologie contribue à équilibrer le travail et la vie personnelle et nourrit les ambitions de croissance

Ce qui est remarquable, c'est que les entrepreneurs qui adoptent la technologie réalisent un meilleur équilibre travail/vie personnelle que ceux qui ne travaillent pas en numérique. Les entrepreneurs qui utilisent des outils automatisés travaillent moins pendant le soir et le week-end, et indiquent que leur semaine de travail est clairement définie. 

Les semaines de travail des entrepreneurs férus de technologie sont 5 heures plus courtes par rapport à leurs autres collègues. Le temps qu'ils gagnent est principalement utilisé pour réaliser leurs ambitions de croissance. 65 % des entrepreneurs qui utilisent des logiciels professionnels indiquent qu'ils cherchent à développer leurs affaires (ici ou à l'étranger), contre seulement 45 % des entrepreneurs qui n'utilisent pas un tel logiciel.